Les activités de groupe de type « partage »

Ces ateliers se déroulent en soirée du lundi au mercredi. Lors de cette activité, il y a très peu d’interaction. Un thème est suggéré par l'intervenant et un temps de parole est alloué à toutes les personnes hébergées qui veulent partager sur le thème. En plus de réguler les échanges et les droits de parole, l'intervenant fait une synthèse des partages et conclut l'activité avec un message de motivation. Les thèmes proposés sont en lien avec la thématique de la semaine.

Une fois par semaine, l'activité de groupe de type partage se fait de façon séparée. Le groupe est divisé par genre, ce qui permet d'aborder des sujets plus délicats. Finalement, tous les jeudis, l'activité est remplacée par une soirée où les efforts sont renforcés. Inspiré des mouvements comme les AA, cette rencontre permet de souligner les progrès des personnes hébergées qui ont atteint des périodes d'abstinence. C'est aussi durant cette soirée que les personnes hébergées qui complètent le programme sont mises en valeur. Elles ont alors la possibilité d'inviter des personnes significatives de leur entourage à participer à cet évènement où elles reçoivent le renforcement du groupe de pairs ainsi que de leurs proches.

« Les substances... ont pour effets d'atténuer les sensations de douleur et la perception de difficultés de la vie chez l'individu, tout en le rendant moins capable d'affronter ces difficultés. C'est ainsi que se déclenche le cycle de l'assuétude. » Stanton Peel